L’agriculture

Activité dominante du territoire

La période d’après-guerre a permis à l’agriculture de gagner de nombreux terrains grâce aux travaux de drainage, aux remembrements et curages. L’agriculture a alors évolué vers la culture de céréales au détriment de l’élevage traditionnel et du bocage bressan.

Aujourd’hui, plus de 300 exploitations agricoles en polyculture-élevage structurent les paysages du bassin versant. Principal usage économique du territoire, l’agriculture occupe une place prépondérante avec une surface utilisée pour la production agricole estimée à 63% des surfaces communales. Notre territoire constitue une zone agricole fortement orientée vers les activités de polycultures et d’élevages.

Toutefois, les terres labourables représentent 60% des surfaces de production agricole totales et sont consacrées à la production de céréales en partie dédiées à l’autoconsommation par le bétail. Les 40% restant sont des surfaces toujours en herbe réservées à la pâture et à la consommation de stock fourrager hivernal.

L’activité d’élevage de la zone se caractérise par une densité et une taille moyenne d’exploitation relativement élevée. La prédominance de l’élevage bovin est marquée (57% d’exploitation spécialisées) et la production laitière y est majoritaire. Néanmoins, une mixité de la production existe chez 27% des élevages qui combinent l’élevage bovin avec un atelier porcin ou volaille. La production de volailles est également bien représentée avec l’élevage de volailles de Bresse, ainsi que l’élevage de poulets fermiers Label Rouge.

Prairie de fauche sur Foissiat

 Activités économiques et de loisirs

Les moulins

Autrefois utilisés pour les activités de meunerie, les moulins constituent un patrimoine emblématique de notre territoire. Certains utilisent la force motrice de l’eau pour la création de petite hydroélectricité (moulins de Cézille, du moulin Bruno et moulin de Veyriat) et réalisent des visites de leur patrimoine auprès du grand public.

  • Moulin Veyriat à Lescheroux
  • Moulin de Cézille à Jayat

Activités de loisirs

Les activités liées à l’eau et aux milieux aquatiques sont d’une part la pêche, qui est pratiquée de façon significative sur les cours d’eau principaux du bassin versant (Reyssouze, Reyssouzet, Jugnon) ainsi que sur les nombreux étangs et les anciennes gravières situées dans le lit majeur de la Reyssouze.

D’autre part, les activités de loisirs sont réparties sur trois sites: le plan d’eau de Bouvent, situé aux portes de Bourg en Bresse, la base de loisirs de Montrevel en Bresse et le port de plaisance de Pont de Vaux. Le port de Pont-de-Vaux est relié à la Saône par la Reyssouze et par le canal de pont de Vaux.

Plaine tonique Montrevel en Bresse

 Activités industrielles

L’activité industrielle n’est pas prépondérante, et représente 10% des entreprises du bassin versant. 37 d’entre elles sont des installations classées au titre des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE). Les branches industrielles relèvent de la transformation de matières plastiques, de la cimenterie, de l’agroalimentaire et les extractions de matériaux.

Le réseau d’infrastructure de transport est essentiellement développé par la présence de l’autoroute A40 et de la voie ferrée autour de l’agglomération de Bourg-en-Bresse.

Également, l’exploitation de gravières dans le lit majeur de la Reyssouze est un autre usage économique important sur le bassin versant. Elle a probablement débuté dans les années 50 avec l’essor des constructions en béton et matériaux associés. Aujourd’hui, trois sites sont encore en exploitation sur le bassin versant de la Reyssouze :

  • La carrière de Certines (Dannenmuller)
  • Les gravières d’Attignat / Viriat (FAMY)
  • Les gravières de Jayat (CEMEX)
Carriere Cemex à Lescheroux