STOP aux déchets dans la Reyssouze !

Classé dans : Ils s’engagent pour notre Reyssouze | 0

Les déchets dans la Reyssouze, un constat alarmant…

Matelas, caddies de supermarché, frigos, canettes en aluminium, bouteilles en verre, pots de peinture, batteries de voiture, … La liste n’est pas exhaustive. Tels sont les types de déchets régulièrement retrouvés dans les fossés et cours d’eau du bassin versant de la Reyssouze.

  • En 2015, 14 tonnes d’ordures en tout genre ont été ramassées par les agences routières du Département dans les fossés bordant leur domaine routier.
  • Les propriétaires de moulins sont également impactés ! Près de 500 kg de déchets par an et par moulin sont récoltés dans les dégrilleurs ou sur les parcelles alentours. Et pourtant, ce chiffre ne représente qu’une infime partie des déchets récupérés puisque 90% des déchets transitent librement dans la Reyssouze jusqu’à la Saône.
  • Un véritable impact esthétique pour le port de plaisance de Pont-de-Vaux situé en queue de peloton qui voit régulièrement passer entre les bateaux des déchets en tout genre.

Au-delà des usages, c’est bel et bien l’équilibre de nos milieux naturels, et par conséquent notre qualité de vie, qui en pâtit. Outre la Reyssouze, ces déchets transiteront par le biais de la Saône et du Rhône vers les mers et océans et viendront perturber leur fonctionnement écologique.

La ville de Bourg-en-Bresse se mobilise !

Depuis 2017, la ville de Bourg-en-Bresse finance l’association ALPES chargée du ramassage des déchets présents dans la Reyssouze et sur les canaux. Une dizaine de personnes arpente chaque semaine les berges à la recherche des déchets en tenant à jour un listing de collecte par secteur. Ce travail permet d’éviter la pollution des cours d’eau mais aussi de faire état de la pollution à l’échelle de la commune. Les agents des services techniques de la ville s’occupent par la suite de la gestion des déchets récoltés.

Et le SBVR ?

Le SBVR tente, à sa manière, de s’impliquer. En 2016, une opération de ramassage de déchets a été organisée en partenariat avec le lycée des Sardières sur le ruisseau du Dévorah. Deux points de rejet ont été identifiés dont un sur une parcelle propriété de Renault Trucks. Depuis, l’industriel s’est impliqué pour diminuer cet impact sur le cours d’eau.

Dans le cadre des animations scolaires développées sur son territoire, le SBVR a ajouté cette année la thématique « Déchets dans mes cours d’eau ». L’ensemble des établissements scolaires présents sur le bassin versant de la Reyssouze peuvent désormais en bénéficier.

sardiere dechets

Développons les bons gestes !

Tout un chacun peut désormais agir pour limiter la présence de déchets dans les cours d’eau. Ne jetons pas nos déchets dans la nature, dans les grilles d’égouts ou encore par nos fenêtres de voiture.

Utilisons les poubelles mises à notre disposition et recyclons au mieux nos déchets.

Laissez un commentaire