Fonctionnement hydrologique

Classé dans : Fonctionnement | 0

Le cycle de l’eau

Lorsque la pluie tombe et qu’elle atteint le sol, une partie de l’eau est directement utilisée par la végétation, une partie s’évapore, une partie s’infiltre dans le sol et la dernière ruisselle sur la surface pour atteindre un cours d’eau.

L’infiltration dépend directement de la nature du sol et du couvert végétal. L’eau qui s’infiltre rejoint les nappes phréatiques qui alimentent ensuite les sources et les rivières. Cette alimentation permet à la rivière de couler constamment. Dans les zones où les nappes n’existent pas, la rivière se tarit pendant les saisons sèches.

Le ruissellement dépend également de la nature des sols, du couvert végétal et de la pente. Il est plus important sur le sol nu que sur les prairies et sur les prairies qu’en forêt. Il est généralement à la base des phénomènes d’érosion.

Cycle de l'eau

Laissez un commentaire