L’agriculture

| 0

La période d’après guerre a permis à l’agriculture de gagner de nombreux terrains grâce aux travaux de drainage, aux remembrements et curages. L’agriculture a alors évolué vers la culture de céréales au détriment de l’élevage traditionnel et du bocage bressan.

Tracteur en action

Aujourd’hui principal usage économique du bassin versant, l’agriculture occupe une place prépondérante en terme d’occupation du territoire avec une Surface Agricole Utile représentant 63% des surfaces communales du bassin versant. Le bassin versant de la Reyssouze constitue une zone agricole fortement orientée vers les activités de polycultures et d’élevages.

Les terres labourables représentent 60% de la SAU et sont consacrées à la production de céréales en partie dédiées à l’autoconsommation par le bétail. La surface toujours en herbe (STH), correspondant à 40% de la SAU, est réservée à la pâture et à la consommation de stock fourrager hivernal.

IMG_1269

L’activité d’élevage de la zone se caractérise par une densité et une taille moyenne d’exploitation relativement élevée. La prédominance de l’élevage bovin est marqué avec 57% d’exploitation spécialisées où la production laitière est largement majoritaire. Néanmoins, une mixité de la production existe chez 27% des élevages qui combinent l’élevage bovin avec un atelier porcin ou volaille.

La production de volailles est également bien représentée avec l’élevage de volailles de Bresse sur la zone AOC, ainsi que l’élevage de poulets fermiers Label Rouge.

Volailles_Bresse