courlis 1.2 reduite
Courlis cendré

Dans le cadre du contrat de bassin, les actions de préservation de la biodiversité sont orientées vers la gestion des zones humides et de la ripisylve. Ces mesures visent à :

  • augmenter la biodiversité des milieux aquatiques
  • restaurer la trame verte et bleue

Le Comité de Pilotage et les élus du SBVR ont décidé de travailler en priorité sur :

  • les zones humides patrimoniales ou à enjeu biodiversité
  • les grandes zones humides encore fonctionnelles
  • les zones humides en tête de bassin versant

Compte tenu de ces critères, les sites retenus pour le contrat de bassin versant sont :

  • les prairies alluviales de Basse Reyssouze, reconnues comme à enjeux patrimoniaux forts (schéma des ENS, SRCE,…)
  • les mares prairiales du centre du bassin versant
  • les sources du piémont du Revermont
  • les sources des côtières (en particulier Viriat)
  • les sources forestières du bassin versant de la Gravière
Prairie inondable
Prairie inondable

Les actions à mettre en œuvre sont entourées de beaucoup de sensibilisation et d’animation territoriale. Une amélioration des connaissances à travers un diagnostic plus fin par zone humide devra être réalisé, mettant en évidence l’état de conservation, de fonctionnement (notamment hydraulique), et les enjeux biodiversité.

L’objectif final est de proposer et de mettre en œuvre un plan de gestion (restauration et/ou entretien) pour ces zones humides, sous forme de mesures agri-environnementales, de conventions avec les propriétaires privés.

Les fiches action du volet B :

contrat de riviere