Chaque année, depuis 12 ans, un collectif d’organisations coordonnées par l’association Générations Futures lance, du 20 au 30 mars en France et dans le monde entier, la semaine des alternatives sans pesticides. Cette année le SBVR et la maison de l’Eau et de la Nature de Pont de Vaux ont relevé le défi et proposé 3 temps forts.

20000102_003130Le mercredi 29 mars au matin, les élèves de la classe de CM1 de Pont de Vaux sous la houlette de la botaniste Nadine Boulon, ont arpenté les rues de la commune à la recherche des herbes folles qui poussent sur les trottoirs, peuplent les parcs et jardins ou s’invitent sur les terrains inutilisés. Ils ont pu découvrir qu’elles ne sont pas aussi « mauvaises » qu’on le dit et qu’elles ont même des vertus médicinales. Ils sont repartis avec une branche de noisetier leur assurant de bons résultats scolaires pour le reste de l’année.

20170329_160454L’après-midi était réservé aux élus et agents des communes du bassin versant de la Reyssouze et de la communauté de communes des pays de Bâgé et Pont de Vaux. 62 participants se sont penchés sur la question de l’entretien des cimetières sans pesticides. Lionel Revollat de la Maison Familiale et Rurale (MFR) de Sainte Consorce a exposé les méthodes d’intervention (préventives, curatives, la gestion foncière et la conception des lieux) et a fortement insisté sur la place qui doit être laissée à l’enherbement plutôt que le désherbage à tout prix. La journée s’est terminée par des démonstrations de matériels de désherbage alternatif (mécanique, thermique, manuel).

20170330_203056

Le 30 mars au soir, la maison de l’Eau et de la Nature de Pont de Vaux a accueilli Gérard Boinon, agriculteur retraité et engagé, pour une soirée ciné-débat sur le thème « la nature fait bien les choses – Pour une agriculture durable et innovante ». Les 72 participants ont visionné le film « Secrets des champs », d’Honorine Perino avant de discuter un long moment avec l’intervenant. L’association A Fleur de Terre est venue présenter son jardin pédagogique et les bienfaits des associations de plantes pour éviter l’envahissement par les herbes ou les maladies indésirables. La soirée et la discussion se sont terminées autour d’un verre et de gourmandises locales.