Faire connaître nos cours d’eau, sensibiliser les habitants sur le fonctionnement des rivières, renseigner les citoyens sur les bonnes pratiques à adopter au quotidien, telle sont les enjeux auxquels le syndicat tente de répondre.

Gilbert Allera, délégué syndical en charge de la communication

Gilbert Alléra

 Les actions de sensibilisation

Animations scolaires

Les animations scolaires profitent chaque année aux différents établissements scolaires (de la maternelle au lycée) des communes membres du syndicat.

En 2017, 17 animations ont été proposées, soit 445 élèves sensibilisés aux enjeux des cours d’eau. Cette opération est financée par l’Agence de l’eau, le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes et le Conseil Départemental de l’Ain.

Reyssouze en canoë

Signalétique cours d’eau

Depuis 2016, le syndicat du bassin versant de la Reyssouze s’est lancé dans une vaste opération de communication autour de ses cours d’eau.

Ainsi, 48 ponts des routes communales et départementales se sont vu agrémentés de panneaux signalétique cours d’eau. L’objectif : faire connaître nos rivières aux habitats et visiteurs du bassin versant. « Connaître le nom des cours d’eau sur un territoire est important pour sensibiliser les citoyens à certains enjeux, telle que la protection des milieux aquatiques et la sauvegarde du patrimoine. C’est aussi un moyen de s’approprier un territoire. » annonce Jean-Louis Favier, Président du syndicat.

En 2017, 2 nouvelles communes se sont engagées dans cette démarche. Ce sont désormais les petits affluents du Reyssouzet à Marsonnas et la Reyssouze à Lescheroux qui ont été habillés de panneaux. Philippe Debourg, délégué syndical sur la commune de Marsonnas, ajoute que « la revalorisation des petits biefs en tête de bassin est importante pour faire comprendre aux habitants que, malgré leur apparence de fossé, ce sont de petits affluents qui vont venir alimenter les cours d’eau principaux. Par la même occasion, nous montrons qu’ils ne sont pas laissés à l’abandon. ».

L’opération 2016 de signalétique a été financée par la Région Auvergne – Rhône-Alpes à hauteur de 777 €.

Philippe Debourg aux abords du Reyssouzet

Réalisation de panneau pédagogique

Sensibiliser, c’est aussi faire connaître le patrimoine local in situ. En 2016, le syndicat a réalisé un panneau pédagogique qu’il a fait installer sur le site emblématique de la source de la Reyssouze à Journans.

L’action a été soutenue financièrement par l’Agence de l’eau.

Panneau pédagogique à Journans

L’accompagnement du SBVR et les financements mobilisés nous ont permis de nous inscrire définitivement dans une démarche de gestion de nos espaces durable sans utilisation de produits phytosanitaires.

Jean-Jacques Willig, ancien Maire de la commune de Saint-Bénigne

Jean-Jacques Willig, Maire de Saint-Bénigne

Sensibiliser les agents communaux et les citoyens à la transition zéro phyto

Pour accompagner les agents techniques dans l’évolution des pratiques vers le zéro phyto, le SBVR organise des formations : Certiphyto, pratiques alternatives au désherbage chimique.

En tout, ce sont 36 agents qui ont pu se former en 2017. 32 avaient pu le faire en 2016. Afin que les élus et les agents puissent faire des choix d’investissements, le SBVR met en place des demi-journées de présentation et démonstration de matériels. L’achat de ces matériels peut être aidé jusqu’à 80% par l’AE RMC.

Le SBVR a à cœur de communiquer auprès du grand public et organise des soirées ciné-débat, ou soirées citoyennes, sur l’impact des pesticides sur l’environnement et la santé avec des témoignages d’élus ou de responsables de services techniques

  • Soirée ciné-débat à Attignat
  • Formation des agents communaux
  • Formation des agents communaux