Moulin Gaulin – Cras-sur-Reyssouze

Classé dans : Travaux continuite | 0

Le projet

La continuité écologique a été rétablie en remplaçant l’ouvrage infranchissable de la Morte par une succession de bassins toujours en eau. Ce système fonctionne comme un escalier qui divise la hauteur de chute totale en plusieurs marches franchissables par les poissons.

Les berges de la Morte ont été renaturées en partie sur plus d’un kilomètre : plantations d’arbres et d’arbustes, création de caches à poissons. Des abreuvoirs pour le bétails ont également été aménagés.

Enfin, des points bas dans la digue des Puthods ont été comblés afin de sécuriser le village.

Les plantations sont financées par GRT gaz dans le cadre d’une mesure compensatoire. Ce dispositif vise à compenser les effets néfastes sur l’environnement de la pose d’une importante conduite de gaz dans le département.

Avant travaux

  • avant travaux 1 ouvrage
  • avant travaux 2 ouvrage
  • avant travaux 3 morte
  • avant travaux 4 morte

Après travaux

  • apres travaux 1 ouvrage
  • apres travaux 2 ouvrage
  • apres travaux 3 morte
  • apres travaux 4 morte

Coût total de l’opération : 233 000 € HT

Maitrise d’ouvrage : Syndicat du Bassin Versant de la Reyssouze

Maitrise d’oeuvre : ARTELIA

Entreprise mandatée : MILLETS PAYSAGES

Avec le concours financiers de :

Agence de l’eau RMC (50 %)

Région Auvergne Rhône-Alpes (15 %)

Département de l’Ain (15 %)

Partenaires financiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *